Audio - Slam

Pages publiques

Ce mois-ci

10/11/2018

CAFé DES PARENTS : NOVEMBRE après-midi Ecully

10/11/2018

GROUPE JEUNES SORTIE : NOVEMBRE

20/11/2018

SOIREE THEMATIQUE : ANACAMP'S

24/11/2018

12DYS7 NOVEMBRE : SORTIE DANSE

01/12/2018

CAFé DES PARENTS : DéCEMBRE

Il faut être connecté pour accéder aux détails et s'enregistrer


Giorgio un animateur des Samedys

D’un point de vue général, j’ai trouvé cette journée fructueuse et j’ai l’impression qu’on arrive de plus à créer une atmosphère[...]



Giorgio un animateur des Samedys

RAPPORT SAMEDYS 9 Février 2008

Comme promis, voila mon rapport du dernier Samedys. 

D’un point de vue général, j’ai trouvé cette journée fructueuse et j’ai l’impression qu’on arrive de plus à créer une atmosphère et un environnement adapté à l’enfant. Les enfants sont sortis avec un grand sourire, ce qui est le plus important.

1:/ Les animations :

La journée de préparation m’a personnellement énormément aidé à prévoir les animations que j’avais à prévoir. C’est bon d’avoir un retour de la part de tout le monde. C’est vrai que lorsqu’on est dans l’animation on ne voit pas les mêmes choses. Ce qui me plait le plus c’est que chacun ait sa place. 

La guitare le matin : Au début j’avais pensé à quelque chose de bien plus développé au niveau de la guitare, puis je me suis dit qu’il faudrait mieux faire une mélodie simple en quatre accords, et mettre plus l’accent sur le jeu plutôt que le chant (Le chapeau avec les noms et faire les roulements de tambour avec les mains). Je pense qu’ils ont plus aimé le jeu (sniff). 

Les activités manuelles : Encore une fois surpris à quel point ça leur plait. C’est clair que ça demande beaucoup de présence. J’ai passé la plupart de mon temps avec Alexandre et c’est vrai que j’aurais eu du mal de m’occuper d’autres enfants en même temps. Quelqu’un m’avait fait cette remarque et je suis d’accord. Certains enfants comme Alex, Paul ou Julie ont vraiment besoin d’une présence, sinon ils s’énervent …d’autres bien moins. A un moment j’ai rejoint Julie qui était partie, j’ai fait un peu de musique avec elle, d’autres nous ont rejoints puis on est passé à autre chose.

Le jeu avec les grands : J’avoue j’ai eu peur que les règles soient trop compliquées mais apparemment non. Je pense que c’était bien pour les plus grands comme Valentin car ils ont pu courir et se défouler (Par contre cela m’a achevé avec Sandrine). Vu que j’étais dans le jeu je n’ai pas trop pu regarder les enfants. 

Motricité avec les grands : Je me rappelle avoir été frappé notamment au début me demandant si j’étais avec des dys. Beaucoup réussissent très bien et ils ont l’air super stimulé par la compétition (nombre de balles qu’ils portent). A mon atelier il fallait quand même en ramener certains sur terre leurs faisant oublier les balles et les aidant à structurer un peu leurs gestes. Cela pourrait être bien de trouver d’autres défis dans le futur Certains commencent à bien s’adapter aux jeux. 

Le robot : Avec Pauline, on s’est concerté par rapport à l’histoire pour le robot et échangé différentes idées (elle est bien plus inventive que moi). Ça semble un peu farfelu et j’espère que les enfants suivent. Mon groupe était bien, mais dur dur d’arriver à tous travailler ensemble. Ça marchait pas mal tout au début, mais dur de rester concentrer très longtemps. Je me demande comment s’est passé la cape? 

Dans l’ensemble encore une fois c’était une super expérience, extrêmement fatigante mais enrichissante pour tout le monde je pense.

2:/ Remarque- Suggestions :

    • C’est quand même une belle équipe qui se réunit tous les mois. Je suis impressionné et ça fait vraiment plaisir à voir.


    • Il pourrait être bien d’essayer de travailler sur le robot un matin. Ils sont souvent fatigués sur la fin, et ça permettrait de faire quelque chose qui demande moins d’attention sur la fin… quelque chose de plus calme.


    • Un Samedys, ça demande beaucoup d’attentions aux enfants, pour certains trop. Je pense notamment à Alexandre. J’ai pas mal pensé à lui cette semaine. Lorsque c’est trop pour lui, il ne peut plus se concentrer et tous, les uns après les autres passons notre temps à le « remettre en place » (j’avais d’ailleurs été impressionné par la sœur, la manière dont elle prend soin d’lui). C’est un peu pareil pour Julie et surement d’autres. Je me rappelle quelqu’un a proposé de peut être faire un départ plus tôt pour certains enfants, pour éviter qu’ils arrivent à cette limite. On peut aussi penser à des activités plus calmes que le robot…ou quelque chose comme ça.


    • Il serait bien d’avoir des jeux d’extérieur (ballons, balles de tennis…). C’est vrai que sans matériels, ni vélo, ils auront plus tendance à « sauter sur les maisons ». (Armand avait proposé un punching-ball).

3:/ Idées de prochaines activités :

    • Un super Cluédo. Le jeu habituel avec des personnages est un peu difficile. Une fois avec Pauline on en avait fait un, un peu comme un « mystères de Pékin », c’est un peu plus facile et gérable avec des jeunes. Bon, d’accord, personne ne sait ce qu’est un mystère de Pékin. On le présentera la prochaine fois à la réunion.


  • Pauline avait eu l’idée de faire un dragon, ami du robot.


Voila voilou…C’est à peu près tout.

A samedys prochain.

Giorgio